💎 Enrichir intelligemment son vocabulaire anglais (ou une autre langue)

vocabulaire anglais

Apprendre du vocabulaire anglais, espagnol ou allemand est un passage incontournable pour tous ceux qui veulent apprendre ces langues. Et pour y arriver, les stratégies sont nombreuses: utiliser un dictionnaire,  apprendre des fiches de vocabulaire par cœur ou mémoriser des tonnes de mots et d’expressions. 

Mais ces stratégies basiques se montrent souvent inefficaces voire contre-productives car elles encombrent la tête de choses inutiles et gaspillent un temps précieux... sauf à avoir une stratégie claire telle que celles que tu peux apprendre sur Fast n' Fluent. Voyons donc dans cet article comment enrichir INTELLIGEMMENT ton vocabulaire.

N.B. : pour des raisons de clarté, j'ai pris l'exemple d'une personne voulant apprendre l'anglais. Pour autant, tout la démonstration s'appliquerait de la même manière avec n'importe quelle autre langue.

Apprendre du vocabulaire anglais, oui, mais lequel ?

J’avais abordé dans ce précédent article, l’étendue du vocabulaire dans une langue.  J'en répète le point le plus important : "il est inutile de vouloir tout apprendre parce que tu n’y arriveras pas et pis encore tu n’en auras pas besoin". En utilisant le «Language Hacking», tu apprendras uniquement le vocabulaire dont tu as besoin et rien d'autre.

Alors se pose la question de comment déterminer le vocabulaire dont tu as besoin ? Il suffit pour cela de te poser cette autre question : « Dans quel but désires-tu apprendre cette nouvelle langue ? », « Quelle est l’utilisation que tu souhaites en faire ?»

Un commercial désirant apprendre l’anglais pour faire de la prospection dans l’immobilier sur un marché anglophone s’intéressera à un vocabulaire anglais spécifique à son secteur d’activité. Ce n’est qu’après qu’il va élargir son champ lexical.

Un ingénieur en aéronautique désirant s’exprimer en allemand travaillera d’abord sur un champ lexical spécifique (avions, drones, missiles, armement, espace….), puis la prononciation et enfin la grammaire.

Tu auras compris le principe, pour enrichir ton vocabulaire, nul besoin de retenir tous les mots du dictionnaire. Tes efforts de mémorisation doivent être orientés sur des mots utilisables tout de suite dans ton quotidien.   

Listes de fréquences vs. Listes de probabilité

Tu as enfin décidé d’enrichir ton vocabulaire anglais et je t’en félicite. Maintenant, par quoi commencer et quel support utiliser ? Il faut savoir que pour choisir le vocabulaire à apprendre, il existe 2 démarches :

La liste de fréquence (très connue)

Il s’agit d’une liste conçue par ordinateur qui s’appuie sur un ensemble d’ouvrages, de publications sur internet, notamment les sous-titres. Le principe est de répertorier les mots anglais (ou dans d'autres langues) qui reviennent le plus souvent.

L’approche est rationnellement bonne car plus on apprend du vocabulaire utilisé fréquemment, plus rapidement on sera opérationnel dans la pratique d’une nouvelle langue.

Toutefois, la méthode présente plusieurs inconvénients. Dans les 500 premiers mots de cette liste de fréquences, il y a beaucoup de “mots outils” (mots de liaisons, conjonctions…). Ce sont des mots utiles, mais qui ne peuvent être utilisés seuls en dehors d’une phrase et donc on ne peut pas utiliser la langue en s’arrêtant à la mémorisation de ces mots.

Enfin, une fois passée la barre des 1500 premiers mots, le vocabulaire utile à apprendre est très lié à notre contexte de vie. Ainsi, ce qui est le plus “fréquent” en probabilité dans ces ouvrages de référence ne l’est pas forcément dans notre vie.

Par ailleurs, la méthode de la liste de fréquence est très vite limitée pour l’apprentissage de certaines langues notamment les langues slaves. Ce n’est donc pas l’outil par excellence pour avancer rapidement dans ton apprentissage de nouvelles langues tout en y prenant du plaisir. Les listes de fréquence du Wiktionnaire sont accessibles en cliquant ici. 

Au vu des limites de cette liste de fréquences, tu conviendras qu’il te faut un autre outil pour être opérationnel le plus rapidement possible. 

La liste de probabilité (moins connue car j'ai créée ce concept)

J’ai donc pensé à adapter la liste de fréquences à mon quotidien. On en vient donc à la deuxième démarche.

Elle correspond au vocabulaire le plus « probablement » utilisé par MOI/TOI dans ma/ta vraie vie. C’est à dire un mélange entre les listes de fréquence et mes expériences réelles. Il faut donc des outils pour les construire et je t’en propose un sous forme de jeux.

Un jeu pour bien choisir ses nouveaux mots

Un mot ou une expression est utile à apprendre si tu le/la rencontre souvent dans ta vie au quotidien. Comment faire une liste de ce vocabulaire spécifique ? Tout simplement en utilisant un jeu : “le wasistdass ?”

Le but est d’enrichir son vocabulaire de façon pertinente. Et si on applique l’ensemble des étapes, c’est aussi un outil qui va permettre d’améliorer nos relations sociales. Je l’applique à titre personnel à l’allemand parce qu’on a besoin d’avoir un niveau au moins intermédiaire pour qu'il soit utile. On doit être capable de faire des phrases dans la langue ciblée et de commencer à pouvoir avoir quelques conversations.

Toutefois on peut également l’utiliser dans une langue avec laquelle on est tout à fait à l’aise mais dont on désire grossir son vocabulaire encore. En gros, même si ton vocabulaire anglais est très riche, en faisant ce jeu, tu l'enrichiras encore !

Le principe du jeu consiste à prendre une activité de sa vie courante et se demander en permanence: “was ist dass ? / Qu’est-ce que c’est”. Si on peut répondre en anglais (ou la langue qu'on apprend), alors c’est bon, sinon, on le note pour en faire une liste de vocabulaire utile.

Lorsqu’on a du temps, on le traduit à l’aide d’un dictionnaire ou d’un traducteur en ligne  et le lendemain, on peut se tester en vrai dans le même contexte.

Ensuite, on fait évoluer le jeu en reprenant les mêmes mots, mais en complexifiant les détails comme par exemple ajouter des couleurs, des descriptions, faire des phrases et utiliser des expressions.

Quel traducteur choisir ?

Il est utile de préciser que c’est le traducteur en ligne Google Traduction que j’utilise pour cet exercice. Premièrement, car il permet de traduire plusieurs termes et expressions en même temps. Ensuite, parce qu'il peut le faire dans plus de 90 langues (avec une qualité inégales, il est vrai.)

Il est particulièrement  décrié, mais c’est en fait un outil de traduction anglais-français, français-anglais et toute autre langue extraordinaires si on sait s’en servir.  Voici tout un article sur le sujet ou je te fais mon retour d'utilisateur.

D'autres jeux qui mettent l'accent sur le vocabulaire anglais

Comme tu peux l'imaginer, les ressources pour apprendre du vocabulaire anglais sont immenses sur internet. Plus que pour les autres langues d'ailleurs. (Même si c'est tout à fait possible).

Avec un peu de recherche, tu trouveras sans souci, fiches de vocabulaire, jeux et autres outils qui te permettront d'améliorer ton niveau d'anglais. Voici un exemple de site très riche qui t'aidera que tu veuilles apprendre l'anglais ou d'autres langues d'ailleurs.

Il ne reste plus qu’à apprendre ces mots rapidement et à les mémoriser longtemps

Nous avons abordé dans cet article 2 démarches pour enrichir ton vocabulaire anglais. A partir de ce moment, il devient beaucoup plus simple de te créer tes propres fiches de vocabulaire anglais. 

A force de pratiquer cet exercice, tu va tranquillement élargir ton vocabulaire anglais de façon totalement pertinente. C'est toute la beauté de ce jeu. 

L'idéal, c'est de procéder en 3 temps : une fois pour découvrir les mots à apprendre ; une fois pour vérifier que tu les connais et une fois pour les enrichir. Et ainsi de suite.

En travaillant de la sorte, tu finiras par posséder un vocabulaire anglais de taille impressionnante, mais surtout totalement appliqué aux contextes dans lesquels tu évolues.

Mais il reste un dernier détail à régler : celui de sa mémorisation. Parce que déterminer quel vocabulaire apprendre, c'est bien. Mais le mémoriser rapidement, c'est encore mieux.

Dans la vidéo juste en-dessous, je te montre une méthode ultra-puissante pour le faire.

Allez, à plus pirate.

Laissez un commentaire





%d blogueurs aiment cette page :