Apprendre une langue: comment trouver le temps ?

Vous souhaitez apprendre une langue étrangère mais pensez que vous manquez de temps ? Je vous rassure, vous n’êtes pas le seul à vous en plaindre. Pourtant, trouver le temps d’apprendre une langue est tout à fait possible. Je vous explique comment faire.

Apprendre une langue de nos jours : rien de plus simple

Autrefois, pour apprendre une langue étrangère, mieux valait sortir la grosse artillerie : Bescherelle, Larousse, dictionnaires, séjour linguistique, déménagement forcé…

Heureusement, tout ça, c’est de l’histoire ancienne.

Aujourd’hui, pour devenir polyglotte , rien de plus simple. Grâce aux nouvelles technologies, vous pouvez apprendre une langue gratuitement, n’importe où, n’importe quand, avec ou sans wifi.

Concrètement, avec un téléphone, une tablette, un casque, vous êtes les rois du monde.

Et les possibilités pour vous aider à recréer, depuis votre canapé, les conditions exactes d’une expérience immersive sont multiples :

  • Les communautés d’échange linguistique : gratuites et pensées pour favoriser l’enrichissement culturel et l’entraide, ces communautés sont là pour vous permettre de dialoguer avec des natifs ;
  • Les vidéos YouTube : vous avez accès aux langues du monde entier ;
  • Les applications de langue : elles vous aideront à étudier la grammaire, réviser votre vocabulaire… Voici mes conseils pour utiliser les applications de langue à bon escient ;
  • Les journaux en ligne : vocabulaire riche, varié, expressions idiomatiques, etc. Un excellent moyen d’appréhender une nouvelle culture par le biais de sa langue.

Alors, j’en conviens, tous ces outils ne vous donneront pas plus de temps. En revanche, ils vous permettront d’en gagner, et ça, avouez que ce n’est pas négligeable.

Décider qu’apprendre une langue est une priorité

Si vous pensez que vous n’avez pas le temps d’apprendre une langue, c’est en quelque sorte que votre projet de langue n’est pas une priorité. Si vous aimez faire une chose, si cette chose est importante pour vous, que vous êtes vraiment motivé, alors je vous assure que vous trouverez TOUJOURS un moment pour le faire.

Pensez à tout ce que vous faites chaque jour qui vous prend un temps fou sans que vous ne vous en rendiez compte : regarder la télévision le soir sans vraiment vous intéresser au programme, vagabonder pendant des heures sur Internet à lire des choses souvent inutiles, etc. Bref, toutes ces activités qui vous prennent énormément de temps et que vous pouvez réduire aisément.

Alors, pour faire de l’apprentissage d’une langue votre priorité, dites-vous : « Je suis résolu à apprendre l’anglais (cela fonctionne évidemment pour toutes les autres langues) et je vais tout faire pour intégrer cet apprentissage dans mon quotidien. »

Comment faire concrètement ? Je vous explique tout ça maintenant.

Prenez le temps d’avoir le temps

24 heures. 1440 minutes. 86400 secondes.

C’est le temps dont tout le monde dispose dans une journée. En Europe, en Afrique, au fin fond de l’Amazonie, à la ville, à la campagne, sur une île paradisiaque ou dans un trou paumé, on a tous 24 heures dans la journée. Néanmoins, certaines personnes parviennent à faire, dans ce laps de temps identique, cent fois plus de choses que d’autres. Alors, comment font-ils ? Y a-t-il un secret ?

La réponse est aussi simple que cela : non.

Il y a juste un principe auquel je crois dur comme fer : le temps, on ne l’a pas, on le prend.

En effet, nos journées recèlent de petits moments aussi chronophages que peu intéressants que nous pouvons mettre à profit. De plus, comme nous l’avons déjà vu, avec les nouvelles technologies, trouver le temps d’apprendre une langue est tout à fait possible, même si vous avez un emploi du temps digne des plus grands chefs d’entreprise.

Voici une liste non exhaustive de tous ces petits moments de la journée que vous pouvez consacrer à votre projet de langue :

  • Dans les transports en commun : au lieu de perdre votre temps sur Candy Crush ou Facebook, vous pouvez réviser votre vocabulaire, lire un article de journal ou une leçon de grammaire dans la langue de votre choix… Les options pour mettre à profit votre temps perdu sont multiples. A vous de choisir celle qui vous conviendra le mieux en fonction de la durée de votre trajet et du bruit environnant ;
  • Le temps d’une promenade ou d’un footing : il existe des sites où vous pouvez écouter les radios du monde entier ;
  • Dans les toilettes, dans une salle d’attente : exit les magazines qui prennent la poussière. Sortez votre téléphone et profitez de ces quelques minutes pour reprendre un point de grammaire non assimilé ;
  • Au travail : a priori, apprendre l’espagnol ou réviser votre russe au bureau n’est pas évident (et surtout pas vraiment recommandé). Cependant, rien ne vous empêche d’intégrer l’apprentissage de votre nouvelle langue dans votre environnement de travail : révisions express pendant la pause déjeuner, radio étrangère en fond sonore dans votre bureau, recherches d’informations utiles à votre travail dans la langue que vous apprenez, etc. ;
  • En voiture : pour que le temps passé sur les routes ne soit plus du temps perdu, pensez à écouter de la musique ou la radio dans la langue que vous étudiez ;
  • Le soir : s’il vous reste assez d’énergie, pourquoi ne pas plancher sur vos leçons de grammaire ou vos verbes irréguliers ? Si c’est vraiment trop vous demander, vous pouvez tout aussi bien regarder un film ou votre série préférée en VO.

Tous les temps morts du quotidien peuvent se prêter à l’étude d’une langue étrangère. Il suffit juste d’adapter le mode d’apprentissage à la situation dans laquelle vous vous trouvez. En effet, difficile de pratiquer votre chinois à l’oral dans un RER bondé !

Attention tout de même à ne pas développer un syndrome du temps perdu : optimiser son temps pour apprendre une langue, c’est très bien, mais il ne faudrait pas que cela vous empêche de jouer avec vos enfants ou de profiter d’un bon dîner entre amis.

Et pour savoir comment moi je fais pour avoir le temps d’apprendre une langue, voici ma journée type.

Un seul mot d’ordre : l’organisation

Pour mettre à bien votre projet, il n’y a pas 36 000 solutions, vous devrez vous organiser un minimum.

Mettez, par exemple, tous les sites internet destinés à votre projet de langue dans vos favoris.

Idem pour vos applications de langues : placez-les sur la page d’accueil de votre téléphone, cela vous encouragera, lorsque vous allumez votre téléphone, à apprendre votre vocabulaire au lieu de foncer sur les réseaux sociaux.

Fixez-vous des plages horaires dédiées à l’apprentissage de votre nouvelle langue. Notez-les dans votre agenda. Privilégiez les moments où votre concentration est à son maximum.

 

Trouver du temps pour apprendre une langue n’est pas difficile. Tout le monde peut le faire. Il suffit juste de gérer son temps de façon optimale et d’utiliser les nouvelles technologies à bon escient.

 

 

Laissez un commentaire





%d blogueurs aiment cette page :