APPRENDRE L’ANGLAIS (ou une autre langue) : 3 étapes indispensables à faire avant !

Quand on veut apprendre l’anglais (ou une autre langue), on est souvent très excités. Résultats : on a un peu tendance à s’éparpiller, on se lance tous azimuts dans notre projet sans prendre les dispositions pour le réussir.

Le hic, c’est que sans méthode structurée, sans les bons outils… Ben croyez-moi : vous allez droit dans le mur.

Je vais donc vous donner mes 3 meilleurs conseils pour augmenter vos chances de parler une langue étrangère. 

3 CONSEILS SIMPLES QUI VONT TOUT CHANGER.

Des conseils extrêmement précieux, à mettre en place avant même d’avoir commencé à apprendre l’anglais.

Vous avez déjà commencé votre projet de langue ? No panic, il vous suffira juste de prendre une petite pause pour appliquer ces conseils-là et repartir sur des bases solides.

Trouvez un partenaire de langue

La première chose à faire pour apprendre l’anglais (cela est évidemment valable pour toutes les langues), c’est de se trouver un partenaire de langue.

Pas la seconde, pas la troisième, la PREMIÈRE.

La raison en est simple : il n’est pas possible de progresser rapidement si on n’a personne avec qui échanger.

C’est quoi un partenaire de langue ?

Toute personne capable d’échanger avec vous dans la langue étrangère que vous souhaitez apprendre est un partenaire de langue. Indispensable à votre apprentissage, cette personne vous aidera à maîtriser rapidement la langue ainsi que ses subtilités en vous faisant pratiquer.

Elle vous aidera à détecter vos fautes de grammaire, de syntaxe ou de prononciation et à les corriger. Pas de doute : il n’y a pas mieux pour améliorer son niveau et apprendre l’anglais dans les meilleures conditions. Et le top du top serait que votre partenaire de langue veuille apprendre le français. Votre partenariat évoluerait vers un profit réciproque, donc plus durable et plus sincère.

Comment trouver ce partenaire ?

Je sais bien que ce n’est pas évident de se lancer comme ça, d’autant plus si vous êtes timide, mais, de nos jours, vous n’avez plus d’excuses. Les possibilités sont infinies.

trouver un partenaire de langue

À vous d’être proactif dans la recherche d’un partenaire de langue.

Vous voulez des idées ?

  • Cherchez dans les endroits où sont donnés des cours de français. Les étrangers qui assistent à ces cours seront ravis de votre proposition d’échange linguistique ;
  • Vous pouvez également vous diriger vers des associations liées à la culture et aux langues ;
  • Il y a également les traditionnels séjours linguistiques. Pour que cette solution soit efficace, il faudra alors faire perdurer votre relation après votre voyage ;
  • Si vous en avez la possibilité, déménagez dans un pays où l’on parle la langue ;
  • Il existe aussi des sites internet dédiés aux échanges linguistiques (je pense notamment à Speaky, Tandem, Alandum, HelloTalk) ou des sites pour prendre des cours de langue à distance (Italki, Preply, etc.) ;
  • Facebook est également un outil génial. Vous pouvez, par exemple, rejoindre des groupes en langues étrangères sur des sujets qui vous passionnent.

Si avec tout ça vous ne trouvez toujours pas de partenaire pour apprendre l’anglais…. Et ben… je change de métier.

Et pour en savoir plus sur les partenaires de langues, je vous conseille de visionner cette vidéo dédiée entièrement à ce sujet :

Trouvez du temps pour apprendre l’anglais

Faire de votre apprentissage une priorité

Si apprendre l’anglais est vraiment important pour vous, il va vous falloir trouver le temps de le faire. Car il y a quelque chose que je vous répète souvent, c’est ceci : si vous aimez faire une chose, si cette chose est importante pour vous, que vous êtes vraiment motivé, alors je vous assure que vous trouverez TOUJOURS un moment pour le faire.

Alors, pour faire de l’apprentissage d’une langue votre priorité, dites-vous : « Je suis résolu à apprendre l’anglais (apprendre l’arabe, l’espagnol, etc.) et je vais tout faire pour intégrer me trouver un créneau pour intégrer cet apprentissage dans ma vie. »

Organisez-vous

Bien sûr, il va falloir sacrifier d’autres choses de votre quotidien pour y parvenir. Une langue ne s’apprend pas à la fin d’une longue journée, quand on finit sa to do list, n’est-ce pas ?

apprendre l'anglais

L’idéal est de se fixer un créneau régulier, et si possible quotidien. Si ce n’est pas possible, ce n’est pas grave, mais pour obtenir des résultats probants, travaillez au moins 3 à 4 fois par semaine.

Le plus important, c’est de bloquer ces « rendez-vous » sur votre agenda, comme vous le feriez pour n’importe quel autre hobby.

Et si apprendre l’anglais rapidement fait partie de vos priorités principales, si vous avez de la motivation à revendre, alors je vous conseille de suivre ce hack absolument fantastique d’Alex Rawlings.

Quoi ? Vous ne savez pas qui est Alex Rawlings ?

Ce type génial (élu l’étudiant le plus multilingue de Grande-Bretagne en 2012, tout de même !) parle 18 langues. Et bien, qu’est-ce qu’il dit Alex ? Que la chose la plus importante pour vous doit être faite en premier dans la journée.

Oui, oui, vous avez bien compris ce que je veux vous dire : la première chose à faire dès le réveil, c’est de vous consacrer à votre projet de langue. Pour certains c’est la méditation, pour d’autres, la lecture, et bien vous, ce sera les langues.

J’entends d’ici ce que vous allez me dire : « Ce n’est pas facile Bertrand ce que tu nous demandes ! ».

À vous de bousculer un peu vos habitudes. Il n’y a que comme ça qu’on arrive à faire de grandes choses dans la vie.

Vous vous demandez toujours comment faire ? Lisez cet article qui vous aidera à trouver le temps d’apprendre une langue .

Créez-vous une occasion de pratiquer la langue

Nul besoin que ce projet soit celui de votre vie. Non.

apprendre l'anglaisÇa peut-être tout simplement de réserver une table dans le resto British de votre ville pour pouvoir parler anglais avec le personnel.

Ça peut-être un voyage, un événement culturel.

Peu importe. L’essentiel, c’est d’avoir un projet concret avant même de commencer à apprendre l’anglais.

Les avantages de se créer une occasion de parler la langue :

  • On fait des progrès immédiatement car on sait pourquoi on va utiliser la langue. On va donc déployer des stratégies d’apprentissage liées à cette occasion-là ;
  • Ça redonne un bon coup de fouet à la motivation.

Quelques principes de base pour que cela fonctionne :

  • Ce doit être une occasion pour laquelle les engagements sont déjà pris (les billets achetés, la réservation faite, etc.). Cela aidera votre cerveau à concrétiser votre projet ;
  • Ce projet doit avoir lieu d’ici 2 à 4 semaines :
  • Moins, ce n’est pas assez pour faire suffisamment de progrès, ce qui peut être handicapant pour le jour J et vous démotiver.
  • Plus de 4 semaines, ce n’est pas considéré comme une urgence pour déclencher la motivation. Résultats : vous allez procrastiner.

 

Voilà les amis, vous avez toutes les clés en mains pour apprendre l’anglais (ou une autre langue) et faire que votre apprentissage soit un succès. Vous avez bien vu, ces conseils pratiques ne sont pas difficiles à mettre en place et vous permettront d’avancer à pas de géants. Il ne me reste plus qu’à vous souhaiter « Good luck ! ».

 

Allez, à plus pirates !

Pour encore plus d’astuces, vous pouvez également regarder cette vidéo :

Laissez un commentaire





%d blogueurs aiment cette page :