A️PPRENDRE L’ANGLAIS️ (ou n’importe quelle langue) en 3 MOIS 🇺🇸️

apprendre l'anglais

On pense souvent qu’apprendre une langue est long et difficile. Qu’il faut des années pour apprendre l'anglais ou n’importe quelle autre langue. On a parfois l’impression qu’il nous faudrait plusieurs vies pour parler couramment plusieurs langues et atteindre le niveau des polyglottes. Ce sentiment d’impuissance s’accentue quand on pense aux difficultés qu’on a rencontrées durant les cours d’anglais au lycée. On finit souvent par abdiquer en se convaincant qu’apprendre plusieurs langues, c’est pour les autres.

Et si je te disais qu’il était possible d’apprendre l’anglais et de le parler couramment en quelques mois à peine…

Et si je te disais que c’était également possible avec l’espagnol, le russe ou n’importe quelle autre langue étrangère d’ailleurs…

Voilà pourquoi, dans cet article, nous allons parler d'une approche particulière : « Language Hacking ». Le but : trouver le moyen d'apprendre plus rapidement et de parler en l’espace de 3 mois seulement.

La bonne nouvelle est que tout le monde peut réussir à parler une nouvelle langue en 3 mois et cela quelque soit son niveau actuel.

D'ailleurs, je ne suis pas le créateur de cette théorie. Je l'ai découverte un jour en me balandant sur internet et en tombant sur cette conférence où Chris Lonsdale explique comment il a appris le mandarin en 6 mois à peine. (les sous-titres en français sont disponibles dans les réglages)

Alors, si Chris a pu apprendre le mandarin, tout le monde peut apprendre l'anglais au moins aussi rapidement !

En suivant ces conseils, dans quelques jours à peine, tu vas atteindre un niveau de communication qui sera, certes, largement perfectible et où tu feras beaucoup de fautes, sans vraiment comprendre grand-chose de ce qui te sera dit dans cette langue, mais tu commenceras à ressentir le plaisir de parler une nouvelle langue.

Mais ne perdons pas de temps...

Apprendre l'anglais ou l’art de maitriser 3 éléments

Pour parler une nouvelle langue, de quoi as-tu besoin vraiment ? Comprendre de suite les nuances de cette langue? Ses subtilités? Un séjour linguistique obligatoire ? Un déménagement forcé ?

En fait rien de tout cela.

Parler une langue signifie maitriser uniquement 3 éléments : vocabulaire / Prononciation / Grammaire.

Le vocabulaire

Le premier élément « Vocabulaire » est constitué de concepts, de mots, de vocables ou encore des termes propres à la langue et qui la rendent si particulière.

Par exemple, dans la langue française, il est bien connu que quelque chose qui a quatre pattes, qui est poilu et qui aboie, c’est un chien.

Evidemment, plus tu enrichis ton vocabulaire et mieux tu auras du choix quand viendra le moment de t’exprimer. Mais pour commencer, tu as juste besoin d'apprendre des expressions essentielles.

J'en parle davantage dans cet article.

Donc prends la bonne habitude d’être à nouveau curieux. Un nouveau mot sur une couverture de magazine, un titre de journal ? Cherches-en systématiquement le sens et note-le dans un agenda.

C’est le moment de redécorer quelques objets de ton quotidien (machine à café, réfrigérateur, ordinateur…)  en utilisant des post-its. Ils te feront retenir les nouveaux mots et ainsi enrichir ton vocabulaire.

Ce n'est pas forcément très beau, je sais, mais ce n'est pas cher payer pour réussir à apprendre l'anglais très rapidement.

La prononciation

Ensuite, le deuxième élément, c'est la « Prononciation ». Il s’agit de bien prononcer les mots de ton vocabulaire de façon correcte comme l’exige la nouvelle langue.

L’écriture d’un mot a beau être identique dans deux langues mais la prononciation peut différer d’une langue à une autre.

Un exemple assez simple est le mot « Conversation ». Il s’écrit de la même manière en français comme en anglais mais la prononciation est différente.

Avec du temps et de la pratique, ta prononciation va s’améliorer. Et personne ne t’en voudra si ta prononciation trahit  quelque peu ta langue native ! Ce petit effet "frenchie" te donnera même du charme et ne t'empêchera pas d'être parfaitement compris.

Bien sûr, la prononciation est importante parce que ton interlocuteur doit te comprendre. Pour autant, elle ne doit pas constituer une source de stress qui t’empêche de t’exprimer dans une nouvelle langue.

Une bonne prononciation requiert quelques exercices que tu peux effectuer dans le confort de ton canapé.

1. Pratiquer seul chez soi la prononciation des mots. Tu travailleras ainsi des muscles faciaux pour t’exprimer dans ta langue native. Mieux encore, tu t’habitueras à t’entendre parler dans cette nouvelle langue. Cela peut te faire bizarre au début mais tu t’y habitueras bien vite.

2. Identifie les difficultés particulières issues de ta langue native pour y travailler consciemment

Apprendre l'anglais (ou une autre langue), c'est aussi apprendre la prononciation.

Une méthode de grammaire qu’on ne vous enseignera dans aucun cours d’anglais

Mais Bertrand, tu nous avais dit "3 éléments" !

Je sais, du calme. Voici le troisième :

Le troisième élément « La grammaire ». Et oui, je sais, mais si tu veux apprendre l'anglais tu vas devoir y passer à un moment ou un autre. D'ailleurs, ce sera le cas pour apprendre l'espagnol, le russe, l'allemand ou n'importe quelle autre langue.

Mais pas de panique !

Pense à la grammaire comme le moyen de mettre de la vie dans du vocabulaire. Cela devient plus amusant et beaucoup moins stressant.

Il s’agira donc de déterminer dans quel ordre aligner les mots. On en vient au système utilisé par la langue que tu désires apprendre (SVO : Sujet-Verbe-Objet, OSV, VSO…).

La langue française recoure au système SVO. Il te suffira donc de maîtriser le système utilisé par une langue pour être en mesure de pouvoir y faire des phrases.

En pratique, tu identifies l’ordre des mots dans les formes affirmative, négative et interrogative.

Ensuite avec un peu de vocabulaire, tu commences déjà à formuler tes premières phrases.

Il est évident que tu feras beaucoup de fautes. Mais c’est exactement cela la clé de ta réussite. Tu feras des erreurs, ton interlocuteur les corrigera et tu pourras ainsi progresser plus facilement.

Retrouve l’âme de l’enfant qui après plusieurs balbutiements et chutes est devenu le « TOI » d’aujourd’hui qui marche et coure.

L’avantage de la méthode du « Language Hacking » est de se concentrer sur le « parlé» et la « compréhension ». On laisse de côté l’enseignement qui s’oriente sur l’écriture et la lecture pour apprendre l'anglais.

Elle commença à parler anglais en quelques heures !

Je vais te parler du parcours de Lucie dans sa démarche d’apprendre l’anglais.

Lucie est une jeune femme pleine de vie qui a toujours voulu parler Anglais. Après avoir essayé plusieurs méthodes qui rendaient son apprentissage difficile, elle était prête à jeter l'éponge.

Durant notre premier échange, je lui ai proposé d'essayer le « Hacking Language ». Je voulais vraiment lui proposer un moyen d'apprendre l'anglais autrement !

Passant au-delà de son scepticisme, elle a accepté de jouer le jeu.

Au bout de quelques heures, elle parlait déjà l’anglais, avec beaucoup de fautes certes, mais elle avait déjà un résultat probant. Mieux, elle prenait vraiment du plaisir à s’exprimer pour  la première fois en langue anglaise.

C’est un nouveau monde de possibilités qui s’est ouvert à elle. Ses croyances en sa capacité à apprendre l'anglais et bien d’autres langues se sont renforcées. Son niveau de communication en anglais s’améliorera à force de pratique, d’erreur et de réajustement.

Lucie n’a plus peur de faire des erreurs en s’exprimant en anglais. Non pas qu’elle n’en fait plus mais qu’elle a compris que cela fait partie intégrante du processus d’apprentissage.

Et cet exemples n'est pas unique :

Voici un témoignage de Maryline avec qui j'avais travaillé quelques heures. Son souci est qu'elle avait l'impression de stagner avec son apprentissage du mandarin. Voici son retour. Je le trouve GÉNIAL !

Apprendre l'anglais

Pratiquer une langue sans prendre de cours ou partir en séjour linguistique

Les méthodes d’apprentissage de langue disponibles aujourd’hui sont pour la plupart limitées. 

Prendre des cours ? Les partenaires ne sont pas natifs, la méthode est lente, c’est cher.

- Un séjour linguistique ? Trop court pour faire de vrais progrès, on reste entre français, on fréquente peu les natifs.

S’installer dans le pays ? Pourquoi pas, mais on ne peut pas tous le faire.

- Mais il existe des moyens ET je t'en parle dans cet article.

En suivant la méthode « Language hacking », tu vas pouvoir apprendre rapidement une nouvelle langue, évaluer concrètement ta progression de par les erreurs que tu commets en t’exprimant.

Alors peut-être es-tu toujours sceptique sur une approche qui accorde autant de valeur à faire des erreurs... Ça pourrait donner l'impression de passer pour un idiot.

Pourtant les exemples de réussite sont nombreux et d'autres, comme Tim Ferris vont même encore plus loin dans ce sens en te montrant comment apprendre les rudiments d'une langue en 1 heure.

C'est pour cela que pour conclure cet article, je te rappellerai qu’un con qui marche va toujours plus loin qu’un sage assis.

Allez, à plus pirate.

1 Comment

  1. […] (N.B. : absorber la grammaire très rapidement s'avère également crucial, et je te montre comment faire dans cet article) […]

Laissez un commentaire





%d blogueurs aiment cette page :