Skip to content

[PODCAST] Apprendre Facilement Le Provençal

APPRENDRE LE PROVENCAL Bertrand

 : Bonjour à tous, bienvenue sur Fast n’Fluent je suis Bertrand, le pirate des langues, et aujourd’hui j’ai envie de vous proposer une vidéo très particulière parce que j’ai rencontré Fred il n’y a pas très longtemps. Fred m’a contacté pour qu’on puisse un petit peu voir comment il était possible de jumeler nos univers. Et donc dans cette vidéo, on va parler d’une langue particulière avec une approche particulière. On va voir comment apprendre facilement le provençal. C’est tout de suite. Bonjour Fred.

Apprendre le provençal : présentation d’un expert

Fred

 : Adioug Bertrand.

Bertrand

 : Adioug. Qu’est-ce que c’est que ça, Adioug, ça vient d’où ?

Fred

 : Adioug c’est du provençal, ça veut dire « salut ».

Bertrand

 : c’est du provençal. Par contre toi, tu parles provençal.

Fred

 : Ouais.

Bertrand

 : Qu’est-ce qui t’a amené à parler provençal comme ça ?

Fred

 : J’ai toujours baigné un petit peu là-dedans. Mes grand parents parlaient provençal, mon père, mon oncle… Le parcours fait que finalement, quand je regarde un peu derrière moi, je me dis que finalement j’ai toujours été un peu là-dedans.

apprendre le provençal
Bertrand

 : Aujourd’hui tu ne fais pas que parler, tu aides les gens à apprendre facilement le provençal.

Fred

 : Oui, aussi. Je l’enseigne au collège Agassaint. C’est assez ressent, je l’ai fait aussi à Ramatieux avec les nouvelles activités périscolaires, j’ai fait la web radio… Il y a pas mal de choses que j’ai mis en place, des cours aussi pour les particuliers, pour les adultes etc.

Bertrand

 : Donc toi aujourd’hui, tu es vraiment actif, à la fois dans le fait de le parler et dans le fait de transmettre cette langue-là.

La méthode Fast n’ Fluent pour bien apprendre le provençal

Et alors, à un moment donné, tu m’as contacté, suite à une vidéo que t’as pu voir, et tu m’as dit : « Bertrand est-ce que tu fais le provençal », en gros ? Ou est-ce que ça t’intéresse de parler du provençal ?

Moi j’étais sur le mandarin, l’hébreu, le russe, le japonais, l’arabe… Et effectivement, le provençal, non pas du tout. Et alors, qu’est-ce qui fait qu’à un moment donné tu te dis qu’il peut y avoir un truc intéressant avec Fast n’Fluent pour apprendre facilement le provençal ?

Fred

 : Le truc c’est que moi, mine de rien, je me rends compte que j’ai toujours plus ou moins cherché ça, en fait. Je cherchais un moyen de transmettre cette langue.

J’ai un côté pratique, c’est vrai. Je donne des cours encore. Et il y a toujours cette recherche de trouver un moyen pour que les gens apprennent le mieux possible, le plus vite possible. Soit la phonétique, soit la grammaire, soit le vocabulaire. Et puis je ne pense pas qu’il y a de hasard vraiment, c’est-à-dire qu’à force de chercher il y a des trucs qui se mettent en place. En fait, c’est passé par Olivier Roland…

Bertrand

 : Olivier Roland, pour les gens qui ne connaissent pas, parce que je sais que c’est des gens qui sont intéressés par les langues qui me regardent.

Donc, Olivier Roland, c’est quelqu’un qui est très actif sur le blogging. Comment développer son entreprise via le blogging ? J’ai suivi sa formation, pour faire en sorte de pouvoir faire le plus efficacement possible Fast n’Fluent. Et dans une interview que j’ai faite avec lui, toi, c’est là que tu es tombé, c’est sur cette vidéo-là.

Fred

 : Voilà, en regardant les vidéos d’Olivier Roland, je suis tombé sur toi. Ta méthode d’apprentissage des langues rapide et tout, ça correspondait à ce que je recherchais en fait, je suis allé voir Fast n’Fluent le site.

Bertrand

 : Et alors, aujourd’hui, qu’est-ce que tu as trouvé intéressant dans l’approche Fast n’Fluent où tu t’es dit, il y a quelque chose qui peut un peu sortir de l’ordinaire et qui te correspond, à toi ?

Fred

 : Ce qui est bien dans Fast n’Fluent, c’est que ça va à l’essentiel de suite, aux bases. Et du coup, quand on apprend une nouvelle langue, après c’est pour tous mes apprentissages, je pense qu’au départ c’est bien d’avoir une base solide et simple.

apprendre le provençal

Parce que souvent, il y a des méthodes qui parlent en plein de choses de suite et on est très vite perdu. Là, pour apprendre une langue, Fast n’Fluent ça part sur les premières phrases, les premières choses qu’on peut utiliser de suite et avoir comme tu disais « le feedback » de suite.

Donc, c’est ça que j’ai trouvé intéressant dans Fast n’Fluent. C’est que rapidement on est dedans, on peut l’utiliser de suite et avoir un retour de suite. Et puis là-dessus sur cette première base, après on…

Bertrand

 : On construit.

Fred

 : Ouais.

Bertrand

 : Le but, c’est de faire en sorte que les gens utilisent immédiatement ce qu’ils ont appris. C’est vraiment ça le principe.

Personnellement, aujourd’hui, je n’ai pas envie d’apprendre le provençal, mais en même temps, je me dis qu’effectivement, il y a des gens qui sont intéressés par des langues régionales.

apprendre le provençal

Aujourd’hui, il y a déjà pas beaucoup de méthodes dans les langues régionales, mais alors les méthodes qui existent dans les langues régionales souvent c’est des choses un peu archaïques, qui viennent d’avant et tout.

Et au bout d’un moment je me suis dit, si on peut adapter l’approche Fast n’Fluent, de toute façon elle peut s’adapter, il n’y a aucun problème avec ça, et ben autant travailler en partenariat avec quelqu’un qui est un expert de son domaine. Et moi, c’est vrai que je n’ai pas du tout vocation à dire que je suis un expert en aucun cas du provençal.

Donc le principe, c’était de prendre la synergie de nos 2 compétences, moi modéliser une méthodologie, toi apporter le contenu de la façon la plus précise possible pour apprendre facilement le provençal. Avec à la fois la prononciation, à la fois le contenu en provençal. Et donc, de tout ça on est sur un projet assez sympa finalement.

Fred

 : Moi, je pense que c’est quelque chose qui peut être rapidement porteur, qui peut donner des idées à d’autres aussi. Le but, c’est que ça se développe et que cette langue soit parlée. Moi, c’est le but. Parce que c’est vrai que derrière chaque langue, il y a une culture.

Bertrand

 : Clairement.

Fred

 : Et du coup, moi ça me tient à cœur de transmettre aussi ça.

apprendre le provençal
Bertrand

 : Aujourd’hui, le travail qu’on est en train de faire ensemble, c’est de proposer comme nouvelle langue dans Fast n’Fluent : le provençal.

De construire, comme on a construit les autres langues, le provençal avec toutes les ressources, tout ce qu’on peut apporter en provençal pour faire que cette langue soit accessible facilement à un apprenant. Qu’on puisse lui servir sur un plateau tout ce dont il a besoin pour apprendre facilement le provençal.

Fred

 : Parce qu’en plus au niveau des ressources, ben moi j’en quand même regardé un peu partout, il y en a mais il faut aller les chercher, ce n’est pas évident. Donc ça permettre aussi peut être de recentraliser tout ça et de faciliter déjà au moins la recherche des ressources pour les gens aussi.

Bertrand

 : C’est tout bête, parce que en plus quand t’es un expert de la langue et déjà que tu as du mal à trouver, mais alors quelqu’un qui est complètement novice…

Moi par exemple, c’est vrai qu’aujourd’hui les gens me demandent des ressources dans Fast n’Fluent en disant, Bertrand t’aurais une bonne ressource en allemand…

Ça m’est d’une évidence à trouver, sauf qu’à un moment donné, moi ça fait plus d’un an et demi que j’ai la tête dedans. Tous les jours à chercher les meilleures ressources et tout. Donc ça m’a l’air simple.

Et j’oublie que parfois pour certaines personnes qui débutent, trouver la ressource, en plus je peux la valider la ressource, comme toi en provençal tu peux aussi la valider.

Le but, c’est toujours de faire en sorte qu’il y ait le moins d’excuse possible à ne pas travailler. Ils vont dire : « ouais je n’ai pas de ressources », « ouais ben parce qu’en fait, c’est trop dur à trouver ». Et donc pour découvrir tout ça, vous cliquer maintenant sur le lien, et moi je vous dis à tout de suite dans cette nouvelle vidéo. Allez Tchao les pirates.

Fred

 : A bel leo.

Laissez un commentaire





%d blogueurs aiment cette page :