Ne plus jamais OUBLIER UNE LANGUE : l’outil ultra-puissant

La mémorisation est l’un des piliers fondamentaux de l’apprentissage d’une langue étrangère. En effet, si nous ne sommes pas constamment stimulés, il peut être facile d’oublier une langue. Si vous n’avez pas l’occasion de pratiquer souvent une langue étrangère que vous avez apprise. Si vous sentez que vous avez baissé en niveau à chaque fois que vous re-pratiquez cette langue. Si vous êtes frustré car vous ne savez pas mettre vos acquis en pratique au moment pile où vous en avez besoin. Alors, cet article est fait pour vous.

Vous souhaitez :

1) Ne plus oublier une langue que vous avez apprise ?

2) Parler anglais, thaï, allemand… de manière fluide et naturelle ?

3) Ne pas y passer des heures par semaine ?

4) Prendre du plaisir tout en apprenant ?

Ne bougez pas, je vais vous donner un outil génial afin que vous puissiez dire adios à vos trous de mémoire.

Un outil tiré d’un conseil donné par Pierre, du Monde des Langues, qui pense que les 2 facteurs à développer pour apprendre une langue étrangère sont : la répétition et la curiosité.

Ne plus oublier une langue grâce à la répétition espacée

La répétition espacée (ou SRS, de l’anglais Spaced Repetition System) est une technique d’apprentissage basée sur la révision d’une notion à intervalles plus ou moins espacés. Plus nous sommes confrontés à l’élément à apprendre, plus il est ancré dans notre mémoire et plus il est assimilé.

La courbe de l’oubli d’Hermann Ebbinghaus

En 1885, Hermann Ebbinghaus (psychologue allemand) a représenté la vitesse à laquelle l’être humain oublie les choses apprises au moyen d’une courbe appelée « courbe de l’oubli ».

oublier une langue

Courbe de l’oubli d’Ebbinghaus. courbe de l’oubli. Réviser régulièrement permet d’ancrer les informations dans notre mémoire.

En gros, qu’est-ce qu’il dit Ebbinghaus ?

Que pour éviter toute surcharge inutile, notre cerveau supprime des informations qu’il considère peu importantes en les oubliant constamment et de manière exponentielle. Fort heureusement, il existe deux moyens de contrer ce phénomène et ne plus oublier une langue :

  1. En apprenant un mot accompagné de sa prononciation ainsi que d’une image représentative, vous vous en souviendrez plus facilement ;
  2. Les répétitions régulières : il suffit de répéter ce que l’on a appris, maintes et maintes fois. Encore et toujours.

OK, cela peut paraître un peu rébarbatif et assez lourd, mais j’ai une bonne nouvelle.

Quand réviser pour ne plus oublier une langue ?

Heureusement pour vous, d’autres chercheurs, comme Tony Buzan (auteur, entre autres, de La lecture rapide et d’Une tête bien faite) par exemple, ont découvert qu’il y avait 5 moments clés durant lesquels l’Homme commence à oublier.

Ce sont durant ces moments seulement qu’il est intéressant de ré-apprendre ce que vous avez appris, pas tout le temps comme le préconisait notre cher Hermann.

A partir de toutes ces réflexions, on peut établir à quels moments il est intéressant de réviser afin de ne plus jamais oublier une langue.

oublier une langue, apprendre une langue

Les voici :

  • 10 minutes après avoir appris : votre mémoire est alors au summum ;
  • 1 jour plus tard ;
  • 1 semaine plus tard ;
  • 1 mois plus tard ;
  • Ensuite, quelques temps avant d’utiliser l’information pour en pas que celle-ci soit trop loin dans votre mémoire.

L’idéal serait alors que vous adoptiez cette fréquence de révisions lorsque vous souhaitez apprendre une langue étrangère.

Pas de panique, vous n’allez pas devoir rédiger 12 000 mémos pour vous rappeler des moments où vous devez réviser votre vocabulaire. Vous commencez à me connaître maintenant : je suis du genre à vouloir vous rendre la vie agréable 😊 !

Comment transposer la répétition espacée à l’apprentissage des langues ?

Les logiciels utilisant le SRS

Pour vous aider à ne pas oublier une langue et pouvoir la maîtriser parfaitement, il existe des logiciels de répétition espacée.

applications de langue

Et là où ces outils sont tout simplement formidables, c’est qu’ils calculent à votre place les intervalles de révision et vous envoient une notification pour vous indiquer qu’il est l’heure de bosser.

Vous n’avez plus à penser, à vous organiser, à encombrer votre esprit de to do lists à n’en plus finir : ces logiciels se chargent de tout.

Ils sont d’ailleurs devenus la grande mode et pullulent sur le web. Vous en connaissez d’ailleurs sûrement si vous avez déjà entrepris d’apprendre une langue étrangère.  Si je vous dis Mosalingua ou Anki, ça vous dit quelque chose ?

En revanche, un bon SRS qui vous aide à ne pas oublier une langue, ça, c’est plus difficile à trouver.

Mais comme je suis sympa, je vais vous donner le nom du SRS que j’utilise quotidiennement depuis des années. THE SRS ultra-puissant qui fonctionne dans 99,9 % (je vous rassure tout de suite, je ne fais de pub !).

C’est… Flashcards by NKO.

Flashcards by NKO : avantages

Je vous l’ai dit, j’ADORE cette appli. Et ce pour plusieurs raisons :

  • Elle est très simple d’utilisation ;
  • Elle est off-line : vous pouvez l’utiliser même sans connexion internet (idéal pour les globe-trotters comme moi) ;
  • La large gamme de jeux vous permet de ne jamais vous ennuyer et d’éprouver constamment du plaisir à apprendre une langue étrangère ;
  • Elle est personnalisable : contrairement aux autres applications de langue utilisant la répétition espacée, c’est vous qui choisissez quel vocabulaire vous souhaitez apprendre pour bien parler anglais, espagnol ou autre.

Tout ça, c’est déjà génial. Mais ce n’est pas tout :

  • Vous avez la possibilité de vous auto-évaluer ;
  • Ce SRS va vous représenter les cartes d’apprentissage au moment le plus opportun pour votre mémoire ;
  • Flashcards vous propose d’importer des paquets de cartes crées par d’autres utilisateurs. Cela va vous permettre d’enrichir votre vocabulaire d’une manière assez aisée et de découvrir de nouvelles choses auxquelles vous n’auriez peut-être pas pensées (ça, c’est pour le côté curiosité cher à notre ami Pierre 😊).

Renversant.

Ne plus oublier une langue grâce aux SRS : les résultats

En ce qui me concerne, utiliser un SRS représente environ 60 à 70 % de l’apprentissage d’une langue. Quand on sait que je parle plusieurs langues couramment, on comprend l’efficacité de ces outils.

C’est agréable, utilisable dès qu’on a un moment de libre (génial si vous pensez ne pas disposer d’assez de temps pour apprendre une langue), ludique, et surtout, surtout : ça vous permet de ne plus oublier une langue.

Je vous ai livré mon secret, vous savez ce qu’il vous reste à faire.

Et n’oubliez pas, pour vraiment changer la façon d’apprendre des langues, partagez cet article au maximum.

Allez, à plus pirates !

Pour visionner la vidéo :

 

 

Laissez un commentaire





%d blogueurs aiment cette page :