Peur De Parler Anglais : 4 Exercices Ultra-Simples

Certaines personnes sont très à l’aise quand ils parlent anglais : quelques mots de vocabulaire, une bonne dose de confiance, le tout accompagné d’une gestuelle digne des meilleurs acteurs italiens et bam, ils font un carton. Pour d’autres, en revanche, la peur de parler anglais (ou une autre langue) les paralysent. Pire, il y en a même qui ont décidé de se taire et de ne plus jamais parler anglais par crainte du ridicule.

Si vous êtes comme ceux-là et que vous rêvez de parler anglais comme Mathias, votre collègue de bureau qui a fait ses études à Londres et qui en profite pour se la péter devant les filles, j’ai un truc pour vous.

Ou plutôt 4 trucs imparables.

4 exercices hyper méga simples qui vont vous rebooster un max.

Allez les pirates, on commence.

Comprendre votre peur de parler anglais

La première chose à faire avant de vous livrer à des exercices, c’est d’essayer de comprendre pourquoi vous avez peur de parler anglais.

Je vous rassure, cette angoisse est légitime.

Premièrement, parce qu’il est tout à fait normal d’être intimidé devant une personne qu’on ne connaît pas forcément (qui plus est si on doit s’exprimer dans une langue qui n’est pas la nôtre).

peur de parler anglais

Ensuite, il faut bien l’avouer, nous avons été façonnés par un système scolaire qui ne laisse pas la place à l’erreur. C’est simple : se tromper = être nul = se retrouver au fond de la classe. (Je vois que ça rappelle des souvenirs à certains, hmm !)

L’angoisse de parler une langue étrangère vient donc d’une peur de l’échec et du mauvais jugement qui va en découler. Cette peur de parler anglais provoque un stress qui empêche le cerveau d’utiliser 100 % de ses capacités langagières.

Vaincre votre angoisse

Oui, je sais, c’est facile à dire comme ça. Mais, réfléchissez un moment.

Essayez d’inverser les rôles et demandez-vous comment vous percevez un étranger qui essaie de parler français et qui fait des erreurs. Le jugez-vous de façon négative ou alors vous vous dites que ce type est plutôt courageux et que vous aimeriez, vous aussi, pouvoir parler une langue étrangère ?

Et puis, qu’est-ce que vous risquez concrètement ? À part de ne jamais parler une seule langue étrangère de toute votre vie. Car oui, c’est bien cela qu’il va se passer si vous ne surmontez pas cette peur de parler anglais.

En effet, vous ne parlez pas, vous ne vous améliorez pas. Conséquence : vous ne prenez pas de plaisir. Conséquence : vous vous démotivez et vous abandonnez.

Pour éviter ce désastre 😊, je vous propose 4 exercices pour :

  • Apprendre à faire avec cette peur de parler ;
  • Surmonter cette peur ;
  • Parler anglais, même si la peur est là.

Votre plan d’action pour ne plus jamais avoir peur de parler anglais

peur de parler anglais

Exercice n°1 : parlez devant une caméra

Apprenez un petit monologue en anglais, ou dans toute langue que vous apprenez, sur le sujet de votre choix, mettez-vous face caméra et commencez à parler.

Dans un second temps, regardez-vous.

Recommencez quelques jours plus tard, avec un monologue un peu plus long et ainsi de suite pendant un moment.

Vous parlerez anglais de manière plus fluide et plus naturelle.

Résultat ? Je vous le donne en mille : votre peur de parler anglais se dissipera peu à peu.

Exercice n°2 : faites volontairement 1 erreur par jour

Nous sommes conditionnés dans l’idée que l’erreur est fatale. Au boulot, entre amis, en famille, nous sommes toujours sur le qui vive pour montrer le meilleur de nous-mêmes et ne pas commettre de faux pas.

Ce que je vous propose, c’est de vous lâcher. De relâcher la pression. De vous FAIRE DU BIEN les amis 😊.

Pour cela, vous allez devoir commettre 1 erreur par jour. Dans le domaine que vous souhaitez.

peur de parler anglais

Vous pourriez par exemple : entrer dans la mauvaise salle de réunion, vous trompez sur l’heure de votre rendez-vous avec votre boss (bon…ça…j’avoue, c’est un peu risqué !), apportez des viennoiseries pour le goûter à votre copine Linda même si…  » Si si, elle vous le jure, elle vous a bien prévenu la veille qu’elle faisait un régime. »

Bref, vous avez compris le truc.

En revanche, pour que cet exercice soit efficace, il faut absolument que des gens autour de vous se rendent compte de votre erreur. Sinon, ce n’est pas du jeu.

Exercice n°3 : parlez à des inconnus

Comme ça, pour le plaisir.

Allez à la rencontre de nouvelles personnes dans la rue afin de tailler une bonne bavette.

La clé, c’est de ne pas trop réfléchir. Lancez-vous et agissez. Là, maintenant, tout de suite. Plus on réfléchit, plus c’est difficile. Le fait de surmonter votre timidité va renforcer votre estime de manière incroyable. Par conséquent : votre peur de parler anglais sera beaucoup moins importante.

Exercice n°4: Faites-vous la conversation

Pour en finir avec la peur de parler une langue étrangère et être à l’aise, il vous faut acquérir des automatismes, ceci afin de ne plus être paralysé au moment où quelqu’un vous dira quelque chose.

Pour cela, je vous propose de tenir, quand vous avez un moment de libre, ce que j’appelle des « auto-conversations ».

Je m’explique.

Vous allez jouer le rôle de 2, 3, 4 interlocuteurs (ça, ça dépend de votre imagination), vous parler, vous questionner, vous répondre, vous exclamer en va-et-vient et en essayant de ne pas trop réfléchir, pendant quelques minutes.

peur de parler angalsi

Ainsi, la prochaine fois qu’un natif vous abordera, vous aurez déjà eu l’expérience de vous présenter en quelques phrases et de tenir une petite conversation, ça sera nettement plus facile pour vous.

Les résultats

L’idéal est de pratiquer les 4 exercices 1 fois par jour.

Si vous n’avez pas trop de temps, essayez quand même d’en faire au moins un.

Et si vous vous dites que c’est encore trop, je vous invite à lire cet article pour trouver le temps d’apprendre une langue et vous verrez que vous n’aurez plus d’excuses.

Si vous mettez en pratique ces astuces simples et efficaces, je vous garantis que vous pourrez dire bye bye à votre peur de parler anglais et n’importe quelle autre langue.

Et n’oubliez pas, pour vraiment changer la façon d’apprendre des langues, partagez cet article au maximum.

Allez, à plus pirates !

Pour aller plus loin :

 

Laissez un commentaire





%d blogueurs aiment cette page :