Skip to content

13 Façons de Rendre l’Apprentissage des Langues Plus Facile

Et si je vous disais qu’il était possible d’apprendre l’anglais, le mandarin, et même le russe en vous faisant plaisir. Si je vous disais que chacun de nous pouvait rendre l’apprentissage des langues plus facile. Comment ? Je vous explique tout ça maintenant.

À l’origine de l’apprentissage d’une langue : la motivation

Pour apprendre l’anglais ou une autre langue étrangère, la première condition pour réussir, c’est d’en avoir envie, d’être motivé. Sinon, je vous le garantis, vous n’irez pas très loin.

Au début, vous serez tout feu tout flamme. Vous engloutirez les listes de vocabulaire, serez assidu pour vos leçons de grammaire, etc.

Mais au bout d’un moment, comme pour tout type de projet, vous vous essoufflerez.

Pour maintenir votre motivation sur le long terme et rendre l’apprentissage des langues plus facile, c’est simple, il faut que vous éprouviez le besoin d’apprendre la langue en question. C’est ce que je vous explique dans cette vidéo :

 

Donc, allez-y.

Trouvez les raisons pour lesquelles vous voulez tellement apprendre l’espagnol, le chinois, etc.

C’est bon, vous avez la réponse ?

Alors on continue.

Comprendre la structure d’une langue

L’apprentissage d’une langue étrangère vise deux objectifs différents et complémentaires : la communication et l’élaboration progressive de son propre système linguistique.

Pour mieux apprendre ou mieux enseigner une langue, il faut au préalable en connaître la structure et en maîtriser le fonctionnement.

Pour cela, l’apprenant va, dans un premier temps, essayer de dégager du sens et d’analyser la structure de la langue quand on s’adresse à lui. Et dans un second temps, tenter de vérifier une hypothèse de fonctionnement de la langue en exprimant un contenu. Il apprend donc les structures linguistiques par imitation. Le plus important donc, ce ne sont pas les théories mais de développer un rapport intuitif à la langue.

Je sais, tout ça est un peu théorique. Pour le dire simplement : essayez d’analyser puis de comprendre la structure des phrases dans la langue que vous apprenez. Vous arriverez ainsi à construire des phrases assez complexes, un peu comme des modèles de phrases à trous, que vous compléterez par le vocabulaire adéquat.

C’est ce qu’explique le polyglotte Roberto Salazar dans cette vidéo :

Considérer la culture liée à une langue étrangère

Il y a un truc que l’on oublie souvent, surtout quand on apprend une langue par nécessité (parler l’anglais pour le travail par exemple), c’est qu’une langue n’est pas qu’ un système linguistique fait d’un assemblage de mots.

Une langue, c’est vivant.

Une langue, c’est une culture, une nation, une histoire.

Apprendre une langue, c’est découvrir un autre point de vue sur le monde, une autre manière de se nourrir, de se vêtir .Une autre manière de vivre, tout simplement.

Et c’est ça qui rend l’apprentissage des langues si passionnant.

Apprendre une langue doit dès lors être vécu comme une opportunité d’enrichissement qui procure un plaisir énorme.

S’intéresser à tout ce qui entoure la langue va créer un véritable cercle vertueux.

En effet, plus vous vous intéresserez à la culture, plus vous comprendrez la façon de penser des gens qui pratiquent cette langue, plus votre apprentissage sera facilité, et plus vous aurez envie d’apprendre.

Pour résumer : pour rendre l’apprentissage des langues plus facile, oubliez un peu la technique. Cela ne fera que vous démotiver à court terme. Vous voulez parler espagnol couramment ? Intéressez-vous aussi à tout ce qui entoure cette langue : la nourriture, le cinéma espagnol, la famille royale, les sports, l’histoire de l’Amérique du Sud, etc.

Envie d’apprendre une ou plusieurs langues facilement et rapidement ? Cliquez ici pour découvrir nos différentes formations en langues.

Communiquer, communiquer, communiquer

Pour bien apprendre une langue, il vous faudra tout d’abord mettre l’accent sur l’aspect communicationnel. Il n’y a rien de plus efficace que de parler dans la langue que vous apprenez.

Il n’y a qu’à voir comment, de la naissance à environ 3 ou 4 ans, les enfants parviennent à se construire un bagage linguistique solide.

Est-ce qu’ils se tuent à étudier des règles de grammaire ? Non.

Est-ce qu’ils s’embêtent à recopier des listes de verbes irréguliers pour se les rentrer dans le crâne ? Non.

Est-ce qu’ils restent muets, préférant attendre d’avoir atteint l’âge de 6 ou 7 ans pour s’exprimer convenablement ? Non.

Que font-ils alors ?

Oui. Ils parlent. Ils communiquent. Ils échangent.

Pour rendre l’apprentissage des langues plus facile, ouvrez-vous à votre entourage, exprimez-vous, communiquez avec les autres. Et si vous faites des fautes, on s’en fiche, quelqu’un vous corrigera.

Rendre l’apprentissage des langues plus facile : plus on est de fous, plus on rit

Pour que l’apprentissage des langues soit plus facile, l’idéal est de vous dénicher un partenaire de langues.

Pas de doute : il n’y a pas mieux pour améliorer son niveau et apprendre dans les meilleures conditions. Et le top du top serait que votre correspondant en ligne veuille apprendre le français. Votre partenariat évoluerait vers un profit réciproque et vous pourriez même vous lancer des challenges, comme c’est expliqué dans cette vidéo.

Pour parler anglais, hindi, finnois, en ligne, vous avez à votre disposition des sites comme Speaky, Tandem, Alandum ou HelloTalk. Allez y faire un petit tour, vous ne le regretterez pas.

Se fixer des objectifs clairs et précis

Avoir un objectif vous permet d’avoir ce que mon ami Olivier Roland appelle « le feu sacré ».

Et le top du top pour rendre l’apprentissage des langues plus facile, c’est d’avoir un projet couplé à une échéance.

En quoi ça vous aidera à apprendre plus facilement ? Et bien, on en revient au premier point : la MO-TI-VA-TION. LE nerf de la guerre en quelque sorte.

Bien sûr, ces objectifs doivent être réalisables. Vous pouvez par exemple vous faire un planning pour chaque matière principale.

Exemple :

  • apprendre 10 mots de vocabulaire par jour ;
  • réviser 2 leçons de grammaire par semaine ;
  • pouvoir tenir une conversation de base avant la fin du mois, etc..

Donc, amis pirates des langues, fixez-vous une date limite à laquelle vous devrez avoir un niveau correct. Si vous n’avez pas d’échéance, vous risquez de toujours procrastiner. Et ce n’est pas ce que l’on souhaite, n’est-ce pas ?

Si vous vous dites : « Dans 3 mois, je vais visiter Melbourne, et je veux pouvoir rencontrer des Australiens », vous avez tout ce qu’il faut : un projet, un objectif concret et une échéance.

Si, en revanche, vous voulez parler anglais, mais juste comme ça, pour le fun, vous risquez de vite vous démotiver devant les difficultés.

Parce que vous n’avez pas de projet concret, pas d’objectif, pas d’échéance.

Capito ?

Utiliser des « outils-plaisir »

Vous me connaissez maintenant.

J’adore tester de nouvelles techniques d’apprentissage, contourner les méthodes traditionnelles qui nous ont fait tant souffrir à l’école.

Voici les outils que j’utilise pour rendre l’apprentissage des langues plus facile.

Les podcasts

Écouter des podcasts est un très bon moyen pour apprendre une langue quand on n’a pas beaucoup de temps.

Vous aimeriez apprendre l’anglais, le mandarin, le japonais, etc. mais vous manquez de temps ? Retrouvez dans cet article toutes mes astuces pour optimiser votre journée et apprendre une langue sans même y penser.

Il y en a des podcasts qui traitent de l’actualité, certains qui sont plus spécifiques à l’apprentissage des langues, et d’autres sur des sujets divers.

Je vous conseille quand même d’avoir un niveau intermédiaire, sinon, à ne rien comprendre, cela risque de vous agacez et vous allez laisser tomber. En effet, les podcasts sont des outils fabuleux pour entretenir votre compréhension orale et habituer votre cerveau aux sons de votre nouvelle langue.

Les films/séries

Quoi de plus génial que d’apprendre une langue depuis son canapé, à regarder son acteur ou son actrice préféré.

Personnellement, j’adore mater des films et des séries en VO, je trouve que c’est un moyen formidable de rendre l’apprentissage des langues plus facile et de progresser très vite. Pour les frileux, vous pouvez commencer en utilisant les sous-titres dans la langue originale. Peu à peu, vous allez développer votre vocabulaire. Très vite, vous la chrysalide va se transformer en joli papillon et vous pourrez regarder vos films préférés en VO pure, comme un grand.

La musique

Les genres musicaux, ce n’est pas ça qui manque. Alors, profitez-en et améliorer votre anglais ou votre portugais avec de la musique.

En effet, la musique est une manière ultra-complète d’apprendre une langue car elle fait travailler plusieurs compétences. Elle nous aide à :

  • améliorer notre compréhension orale ;
  • à travailler notre prononciation et à avoir un bel accent (je vous conseille d’ailleurs de vous enregistrer en prononçant les mots qui vous posent problème. Écoutez et répétez sans cesse jusqu’à bien les prononcer) ;
  • à développer notre vocabulaire, celui qui nous sera utile, celui de la vie quotidienne, des expressions utilisées dans la vie réelle par les natifs.

Les jeux vidéo en ligne

Avec les jeux vidéo en ligne comme Minecraft, World of Warcraft et Team Fortress 2, vous avez la possibilité de rejoindre une communauté de gens qui partagent votre passion et de chater avec eux dans leur langue.

Apprendre une langue avec des applications ludiques

Les applications pour apprendre une langue étrangère, j’en ai déjà parlé dans cette vidéo.

En gros, c’est bien pour rendre l’apprentissage des langues plus facile et plus fun. Mais elles ont aussi leurs limites et ne permettent pas d’avoir un niveau de langue très poussé.

Parmi elles, il y a bien sûr la très célèbre Duolingo, mais aussi Babbel, Mosalingua, Busuu et ma préférée, Flashcards by NKO.

Utiliser les réseaux sociaux préférés du pays dont vous apprenez la langue

Bon, OK, Facebook est un incontournable, mais certains réseaux sociaux sont plus utilisés en fonction de la région du monde où vous vous trouvez.

Par exemple, WhatsApp est populaire en Europe et en Amérique latine, alors que Kakao Talk est prisé des Coréens. Hi5 est le réseau social chouchou des hispanophones, et en Espagne, on adore Tuenti, le « Facebook local ».

Savourer de bons petits plats en version originale

Si vous voulez cuisiner (et surtout manger 😊) des plats authentiques, rien de mieux que de rechercher sur le net les recettes dans la langue que vous apprenez.

Rien de mieux pour changer un peu du steak frites dominical et rendre l’apprentissage des langues plus facile et ludique.

Quoi de mieux que de plonger dans une cuisine du bout du monde et d’écouter ce maître du sushi vous donner un cours en japonais.

Des tutos de qualité, il y en a partout sur le net. Vous n’avez plus qu’à vous laisser guider par vos envies du moment et de trouver la recette dans votre langue d’apprentissage.

Et en plus de ça, vous allez épater vos amis. C’est tout bénef’ !

Devant le travail à accomplir, apprendre une langue peut faire peur. Mais heureusement, le language hacking existe et permet de rendre l’apprentissage des langues plus facile. Avec toutes ces astuces, vous devriez trouver votre bonheur. Vous auriez tort de vous en priver.

Si apprendre une langue de façon originale vous séduit, cet article sur l’auto-hypnose est fait pour vous.

Allez, à plus pirates.

 

5 commentaires

  1. […] Et pour cause, ces applis intuitives et interactives n’ont pas leur pareil pour rendre l’apprentissage des langues facile, ludique et […]

  2. […] seulement lorsqu’ils comprennent qu’ils doivent passer le plus de temps possible à apprendre une langue étrangère par eux-mêmes que cela commence à […]

  3. […] pour apprendre efficacement une langue étrangère, il n’y a pas de secret : il faut de la […]

  4. […] de parler une langue étrangère vient donc d’une peur de l’échec et du mauvais jugement qui va en découler. Cette peur de […]

  5. […] l’anglais en s’amusant. C’est une language specialist, donc une experte dans l’apprentissage des langues, et donc, elle va nous donner son meilleur conseil pour apprendre une langue. Mais elle va nous le […]

Laissez un commentaire





%d blogueurs aiment cette page :