[Projet Pirate] EP.001 – Comment maintenir sa motivation au top quand on apprend une langue étrangère. #FNF

Vous préférez les Podcasts ?

Écoutez et/ou téléchargez (cliquez ici) le Podcast de cet article.

Apprendre une langue : la motivation du marathonien ou rien !

Si vous avez des soucis à maintenir votre motivation haute sur la durée et que régulièrement vous, lorsque vous vous lancez dans l’apprentissage d’une langue, vous vous arrêtez en cours de route, alors voici un outil qui va sûrement vous intéresser. Je l’ai piqué à Brian Kwong lors du Polyglot Gathering à Berlin de 2016.

Cet outil va vous permettre d’installer sans effort de nouvelles plages de pratique de la langue que vous apprenez.

Qui est Brian Kwong ?

Brian a plusieurs casquettes. En plus de parler plusieurs langues couramment, il est également blogueur (Voir son blog) et le créateur du célèbre Ad1Challenge (Voir le site).

L’outil en 2 mots…

C’est une matrice -calme-toi, c’est très simple – qui permet de corriger rapidement ses habitudes quotidiennes et donc de retrouver du temps pour apprendre la langue qu’on étudie.

Pour quelle(s) langue(s) ou quel niveau ?

Cet outil s’adapte à n’importe quelle langue que vous parlez avec un niveau Faux-débutant ou Intermédiaire. Il faut en effet un certain recul sur vos pratiques d’apprentissage pour pouvoir l’appliquer.



Mon avis sur cet outil

Tout d’abord, c’est un outil qui a très bien fonctionné pour moi. Depuis que je l’ai fait (il y a 2 semaines), j’ai réussi à avoir, chaque jour et sans mal, une expérience avec la langue allemande. Toutefois, il y a une précaution à avoir dans son utilisation. En effet, lorsque l’on utilise se genre d’outil, l’envie est souvent importante de vouloir changer toutes nos habitudes pour vouloir y mettre 1000 nouvelles plages de travail. L’expérience pourtant m’a montré à de très nombreuses reprises qu’il vaut mieux changer 1 élément à la fois et ne pas en rajouter tant que celui-ci n’est pas devenu un automatisme.

A vous de jouer !

Je vous laisse utiliser cette outil pour voir comment cela change réellement et durablement vos habitudes de travail et surtout comment cela multiplie vos expériences au quotidien avec la langue.

Donc surtout, partagez avec nous dans les commentaires toutes les bonnes idées que vous avez eues pour transformer l’inutile en utile et ce que vous n’aimiez pas en ce que vous aimiez.

Tschüss !

BM.